Point après 2 visios avec les élu-es de Lyon et la Métropole

Après plusieurs mois d’attente, nous avons enfin pu rencontrer les acteurs de la mairie à deux reprises. Une première visio-conférence s’est tenue le 1er avril 2021 entre l’Intercollectifs, dont nous faisons partie, et Mme Vesillier (deuxième vice-présidente à la Métropole). Cette entrevue avait pour but la révision du PLU-H. Pour ce qui concerne le projet Bouygues : pas de grandes avancées par rapport au projet initial.
En revanche, la deuxième rencontre de notre collectif et des requérants avec la mairie a été plus fructueuse. M. Payre (vice-président à la Métropole), M. Michaud (adjoint à l’urbanisme), Mme Bouagga (maire du 1er arrondissement) et Mme Munier (responsable du développement et renouvellement de l’habitat au Grand Lyon) souhaitent proposer, à l’endroit du projet Bouygues, un emplacement réservé. Cette possibilité du code de l’urbanisme a pour but de maîtriser les prix du foncier. Selon cette mesure, la mairie pourrait alors imposer à Bouygues 2/3 de logements sociaux sur la parcelle ! C’est une nouvelle perspective bienvenue, que nous accueillons avec intérêt.
 
Néanmoins, cette mesure n’entrerait pas immédiatement en vigueur. Elle ne sera soumise au vote qu’en mars 2022. Pour l’instant, nous restons donc vigilants car les 2/3 de logements sociaux espérés sont loin d’être actés. Bouygues a le droit de commencer dès demain ses travaux, sans changer un iota de son projet de luxe !
 
C’est pourquoi, nous avons à cœur de continuer la mobilisation citoyenne ! Sans elle et sans le recours juridique qui a malheureusement été rejeté en conseil d’Etat, il y a peut-être déjà longtemps que Bouygues nous aurait bétonné l’existence. Profitons donc de cette nouvelle dynamique pour faire fleurir notre idéal de vie dans le quartier !
La mairie a ouvert des concertations, le 13 avril 2021, pour la révision du nouveau PLU-H. Nous avons tout intérêt à nous manifester ardemment lors de ces pourparlers pour que les nouveaux projets qui se décident soient à l’image de nos envies.
 
Sachant que le volume architectural de ce projet contribue encore à la densification d'un des quartiers les plus denses de France avec tous les problèmes que cela peut poser.
En conséquence, au niveau de la Xrousse, nous avons besoin en plus de logements sociaux; de services publics, d’habitats partagés, de jardins publics et d’espace végétalisés…
 
C’est ce vers quoi nous voulons tendre pour le projet Lemot-Pouteau-Diderot, que nous pouvons encore améliorer ! Soyons donc vigilants (Bouygues a tous les droits jusqu'à aujourd’hui) et enthousiastes à la fois ! Si nous ne maintenons pas nos actions contre Bouygues, nous pourrions manquer le printemps de nos espoirs...

Gestion

Publish the Menu module to "offcanvas" position. Here you can publish other modules as well.
Learn More.